La garde côtière veille sur la mer

Garde côtière

Service d'Accompagnement Maritime

Alain Mahieu, opérateur du trafic maritime au service d’Accompagnement Maritime :

"Je suis opérateur du trafic maritime à la centrale du trafic de Zeebrugge. Avec mes collègues, je surveille la navigation devant notre côte. Si nous voyons qu'une situation dangereuse se produit, nous intervenons. Ceci peut se faire en donnant des informations utiles, en donnant la position d'une bouée, etc. Si un navire pétrolier Liquified Natural Gas (LNG) se rend dans le port de Zeebrugge, nous avertissons non seulement les navires à proximité pour qu’ils tiennent leur distance mais nous donnons également une assistance radar au pétrolier LNG. En agissant de manière préventive, nous tentons d’éviter les accidents. Il vaut toujours mieux prévenir que guérir!"

Alain Mahieu - service d'accompagnement maritime

Le service d’Accompagnement maritime fournit à la navigation des Vessel Traffic Services (VTS). Ceci signifie que tous les bateaux en mer du Nord sont identifiés et accompagnés et la transmission d’information et l’octroi d’assistance y jouent effectivement un rôle important. Le service d’Accompagnement Maritime collabore à cet effet étroitement avec les Pays-Bas, via un réseau de tours radar pourvues ou pas en personnel.

Même en cas de situation difficile, les bateaux ne sont pas abandonnés à leur sort lorsqu’ils se retrouvent dans la mer du Nord où le trafic est dense. Le Centre Maritime de Sauvetage et de Coordination (MRCC) est, outre, le point central de contact pour les évènements en mer, également responsable de la coordination des actions de sauvetage. Le MRCC fait partie de la centrale garde côtière.

Avec la Division de la Côte, Flotte et Pilotage, le service d’Accompagnement Maritime fait partie de l’Agence des Services Maritimes et Côtiers (MDK).