La garde côtière veille sur la mer

Garde cotière

Ministère de la Défense

 

Valérie Verkeyn, commandant aviateur de la 40ième Escadrille, Base Coxyde:

" Nous avons 3 Caiman hélicoptères, type NH90 NFH, pour le moment. Un quatrième hélicoptère suit en 2016. Ils sont utilisés pour les missions SAR (Search and Rescue) et dans le futur aussi pour les opérations MAR (marine). Il y a 5 membres d'équipage: 2 pilotes, cabin operator, medic et un plongeur SAR. Pour les opérations MAR, un senso (sensor operator) rejoint l'equipage. L'hélicoptère est capable d'opérer dans les conditions météorologiques les plus difficiles à une vélocité de 300 km/h. Nuit et jour, nous sommes toujours prêt à décoller dans les quinze minutes. Notre slogan reste "aude audenda" - ose tout ce qu'il faut oser".

Emplacement

États-Unis
US
Valérie Verkeyn - Ministère de la Défense

 

 

Lorsqu’une situation d’urgence se produit en mer du Nord, la Défense offre son aide et met des hélicoptères , des "ready duty ships" et des plongeurs à disposition. La Défense mène des contrôles dans tous les bateaux de pêche belges et étrangers dans la zone économique exclusive belge ou la ZEE. A cet effet, la Défense collabore avec la division Pêche en mer.

De plus, la Défense propose également de l’aide en cas de pollution de la mer du Nord et lors de la destruction d’explosifs en mer. Les services radio maritimes fournissent des informations à la navigation et assurent une permanence sur les canaux d'urgence et le DSC (digital selective calling). De plus, une unité de la ministère de la Défense est présente en permanence au Carrefour de l’Information Maritime (MIK) à Zeebrugge.

Sur une partie de la mer du Nord, devant Lombardsijde, des exercices de tirs sont régulièrement organisés. La marine belge contribue à la lutte contre la piraterie en participant à des opérations internationales de surveillance.