La garde côtière veille sur la mer

Garde côtière

Actualités

  • 31.08.15
    NH90 (©Jorn Urbain)

    À peine quelques semaines après que la version navale du NH90 de notre partenaire garce cotière Défense ait été déclarée opérationnelle, l’hélicoptère a accompli sa première mission de sauvetage. L’intervention s’est déroulée suite à la demande des autorités britanniques.Dans les prochains mois, la Défense mettra plus souvent le NH90 de permanence pour les appels d’urgences. Il aura ainsi totalement remplacé le légendaire Sea King pour fin 2018.

    Tous les détails sur la mission de sauvetage sur www.mil.be

  • 28.08.15
    Are you waterproof

    Sur le site web www.areyouwaterproof.be vous trouverez toutes les informations sur les instituts de formation maritime et les carrières en mer. (Site web en néerlandais)

  • 25.08.15
    Portes Ouvertes Base Coxyde 2015

    Demain, 26 août, entre 13h et 17h, notre partenaire garde côtière le ministère de la Défense ouvre les portes de la base de Coxyde au public pour la présentation de l'hélicoptère NH90.

    L'entrée est gratuite.
    A 19h il y a la quatrième édition du Runway Run
    Plus des informations

  • 17.08.15

    - contactez un sauveteur
    - si vous ne voyez pas un sauveteur, téléphonez le numéro 112 ou le Centre Maritime de Sauvetage et Coordination (MRCC) au numéro 0032 (0)59/70 10 00
    - dîtes clairement au sauveteur/ aux services d'urgence où vous avez vu votre enfant pour la dernière fois, mentionnez le nom, l'âge, le couleur du maillot de bain .....

    N'oubliez pas les bracelets anti-égarement! Vous y pouvez noter le prénom de votre enfant et votre numéro de téléphone. Les bracelets sont distribués gratuitement par les postes de sauveteurs,les offices du tourisme, les postes de secours et les vendeurs de journaux.

    Voyez aussi: www.ikwv.be

  • 10.08.15


    Le gouverneur de Flandre Occidentale est désigné comme receveur du patrimoine culturel subaquatique. Ca veut dire que quiconque fait une découverté doit signaler sa découverte sans délai au gouverneur. Le receveur tient un registre électronique des découvertes signalées et il établit un rapport d'enquête sur les découvertes, dans lequel il fournit un avis motivé si la découverte peut être considérée comme patrimoine culturel subaquatique.

    Sur www.vondsteninzee.be vous trouverez toutes les informations. Vous y pouvez aussi signaler une découverté et consulter le régistre. Ce projet est une réalisation commune du gouverneur, l'agence Patrimoine Immobilier (Agentschap Onroerend Erfgoed) et l'institut flamand pour la mer (VLIZ).

  • 30.07.15
    Autocollant MRCC

    Appelez le numéro d'urgence 112 ou avertissez le MRCC (Centre Maritime de Sauvetage et de Coordination) à Ostende via
    • Téléphone: 0032(0)59/70 11 00 of 0032 (0)59/70 10 00
    • Fax: 0032(0)59/70 36 05
    • VHF Canal 16 – Canal 67

  • 24.07.15
    Phoque

    Pas nécessairement. Les phoques en pleine santé cherchent tous les jours un endroit pour se dorer au soleil. Il est important qu’ils puissent se reposer, ne vous approchez donc pas trop et gardez aussi les chiens en laisse afin qu’ils ne soient pas perturbés.


    Un phoque malade est maigre et apathique et restera couché même vous vous en approchez. N’allez toutefois pas trop près et ne touchez pas le phoque. Lorsque l’animal se sent menacé, il peut mordre et transmettre des maladies. Appelez le Sea Life Centre Blankenberge: 0032 (0)50 42 43 00.


    L'Unité de Gestion du Modèle Mathématique (UGMM) tient une base de données reprenant les observations et échouages de phoques, cétacés et tortues marines. Cette base de données remonte même jusqu’au moyen-âge avec quelques données historiques sur l’échouage de cétacés.

  • 23.07.15

    Les cellules urticantes (qui causent la piqûre) d'une méduse se trouvent sur les tentacules. En cas de contact, ils injectent une petite flèche venimeuse dans la victime. Dépendant du type de méduse et de la sensitivité de la victime, la douleur peut être moins sévère ou plus sévère. Piqûres des méduses à note côte ne sont généralement pas dangereuses ou mortels.
    Si une méduse vous a piqué, enlevez d'abord tous les restes de la méduse qui se trouvent encore sur la peau. Ensuite, rincez la zone touchée  à l'eau salée (pas de l'eau douce). Evitez de frotter forcément! Rincer avec de l'eau salée ou appliquer une compresse froide peut soulager la douleur. Dans des cas sévères les analgésiques peuvent être nécessaires.

    Attention: des méduses dans la plage, même si elles semblent mortes, continuent de piquer si vous les touchez!


    Remerciements: Francis Kerckhof, IRSN/DO Nature

  • 16.07.15

    Il n’est pas nécessaire de nourrir les mouettes. Elles ont suffisamment de nourriture. Lorsque les mouettes sont nourries par l’homme, elles ne vont plus chercher elles-mêmes de la nourriture. Elles détruisent les sacs poubelles ce qui salit les rues et attirent la vermine. Les toits, les voitures et les trottoirs sont aussi souillés par les déjections des mouettes. Les mouettes osent parfois également venir voler la nourriture des mains des gens, ce qui peut être dangereux, surtout pour les petits enfants.
    Savez-vous qu’il est même interdit de nourrir les mouettes ? Si vous le faites quand même, vous risquez dans la plupart des communes côtières une amende salée.

  • 14.07.15
    Bezoek Douane Rouen

    Le 9 et 10 juillet, les sécretaires garde côtiere étaient invités chez leurs collègues de la douane française, ensemble avec une délégation de la douane belge pour faire plus ample connaissance. Ils ont eu l'occassion d'embarquer sur le patrouilleur français DF P1 "Jacques Oudart Fourmentin" et de visiter le centre opérationnel à Rouen. Le but de cette visite était de partager des expériences et de développer des initiatives pour ainsi renouveler la coopération franco-belge.